FANDOM


André-Pierre Arnal est un peintre français né le 16 décembre 1939 à Nîmes

Biographie Modifier

André-Pierre Arnal a suivi des études de Lettres et d'histoire à l'Université de Montpellier.

Première exposition personnelle à Montpellier en 1962. André-Pierre Arnal a participé au groupe "Supports/Surfaces" (Cité Universitaire de Paris, et Théâtre de Nice en 1971, Montpellier en 1972).

Depuis 1992,il a réalisé un certain nombre de "Livres uniques".

Il enseigne les Lettres modernes et l'histoire des civilisations au lycée Jean Mermoz.

André-Pierre Arnal vit et travaille à Montpellier. Ses papiers imprimés découpés, froissés et collés appelle le regard à participer à l’énergie et à l’imaginaire. C’est par le mouvement des couleurs que le « spectateur  » peut utiliser les chemins de son propre imaginaire.

A partir des années 1990 l'artiste va décliner les arrachements ce qui lui permet, à travers l'utilisation d'une matrice, la reproduction automatique d'une gestuelle maîtrisée. D'autres supports sont utilisés comme des ardoises ou des cartes routières pliables. Pour André-Pierre Arnal il s'agit à la fois de s'inscrire dans un espace pictural, celui de la toile mais aussi celui du livre, unique ou à tirage extra limité. Ses combinatoires débouchent ainsi sur une extrême rareté n'excluant pas une dimension esthétique revendiquée.

Pour ses travaux récents, André-Pierre Arnal a choisi comme support de ses arrachements des cartes touristiques, métamorphosées par ce procédé en tableaux dans lesquels la peinture vient en partie occulter et dénaturer ce qui s’est donné comme représentation exacte du monde, pour lui substituer une surface sensible capable d’en dévoiler les structures profondes. Là, sur la toile, « nul besoin de se soucier d’une victoire » (A.P. Arnal), d’un ordre sur le désordre, d’une pensée sur l’impensé, d’une forme sur l’informe, mais de s’abandonner à l’errance pour se saisir de l’identité première du réel.

Expositions personnelles récentes Modifier

2001

  • Maison de la Culture Frontenac, Montréal avec Marcel Saint-Pierre
  • Galerie Devlin, Montréal

2003

  • Aigues-Mortes ( couvent des Cordeliers )
  • Ville de Narbonne
  • Palais des Archaniques
  • Chapelle des Perrituits bleus
  • Chartreuse de Valbonne
  • Arte Nimes
  • Salon Art Paris
  • Salon de bibliophilie Page

2004

  • Centre d’Art et de Littérature Hôtel Beury : hommage à

Christian Prigent

  • Médiathèque d’Issy les Moulineaux
  • Théâtre d’O, rideau de scène : inauguration et exposition
  • Arte Nimes
  • Salon Art Paris
  • Salon de bibliophilie Page

2005

  • Galerie Saint-Pierre Limoges
  • Galerie Flora G. Paris
  • Galerie Didus-Mick
  • Centre d’Art et de Littérature Hôtel Beury Rétrospective
  • Cardet «  Le Village » (Gard)

Œuvres dans les collections publiques Modifier

  • CNAC, Paris, Musée d'art Moderne de la ville de Paris
  • FNAC, Paris
  • FRAC, Languedoc-Roussillon
  • Artothèque Montpellier
  • FRAC, Centre
  • Musée de Nice
  • Fondation Albright-Knox, Buffalo, USA
  • Artothèque Antonin Artaud Marseille
  • Artothèque Miramas

GalerieModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard