FANDOM


Le Bouddhisme au Viêt Nam aurait été introduit au IIe siècle sous les formes du Thera­vâda via des pèlerins venant des Indes, et du Mahayana à travers des moines chinois. Plusieurs siècles furent nécessaires pour que la religion se mélange aux croyances populaires.

Bénéficiant de la protection royale à partir du Xe siècle et jusqu’au XIIIe siècle, chaque village a alors sa pagode et la religion devient offi­cielle au milieu du XIIe siècle. A la fin du XIVe siècle, le bouddhisme s'est en partie estompé, mais ses pensées exercent encore une influence durable sur la vie sociale et les activités quotidiennes, laissant de nombreuses empreintes dans les domaines culturel et architectural.

A présent, les pagodes sont devenues pour les Vietnamiens à la fois un abri temporel et un refuge spirituel. Le bouddhisme est largement répandu parmi la population, et exerce une profonde influence sur la vie sociale.

Religion dominante au Vietnam, le bouddhisme mahayana, Dai Thua Ou Bac Tong signifiant "qui vient du Nord", est également connu sous les noms d'école du Grand Véhicule. Son idéal est d’atteindre les vertus essentielles : générosité, moralité, patience, vigueur, concentration et sagesse, puis de rester dans le monde pour aider les autres. Comme son nom vietnamien l'indique, il est dominant au nord du pays.

Parmi les caractéristiques communes des pagodes vietnamiennes du boud­dhisme mahayana, on trouve la statue blanche de Quan The Am Bo Tat en position debout. Elle est parfois appelée Chuan De et est alors représentée avec plusieurs bras, voire plusieurs yeux et oreilles. Dans le sanctuaire principal, sont représentés les trois Boud­dhas : A Di Da (Amitabha), le Bouddha du passé ; Thich Ca Mau Ni (Sakyamuni), le Bouddha du présent ; Di Lac (Maitreya), le Boud­dha du futur.

Trois Bodhisattvas sont souvent représentés: Quan Am ( assimilée à Avalokiteçvara); Van Thu (Manjusri), symbole de la sagesse et de la connaissance et Dia Tang (Ksitigarbha), protecteur des voyageurs et rédempteur des âmes errantes.

A côté des divinités bouddhistes, un autel est quelque fois voué à des divinités taoïstes : Ngoc Hoang, l'empereur de Jade, ou Thien Hau, la déesse de la Mer ou reine du Paradis. Dans chaque pagode l’on retrouve des tablettes funéraires à la mémoire des bonzes décédés.

Le bouddhisme theravada, Tieu Thua ou Nam Tong signifiant "qui vient du sud", est également appelé école du Petit Véhicule. Il est essentiellement pratiqué par les communautés d'origine khmère dans la région du delta du Mékong.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard