FANDOM


Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Castellu d’Araghju

Le Castellu d’Araghju (ou casteddu d’Araghju ,ou castello d’Araggio) est une importante forteresse néolithique, située au dessus du village d'Araggio, à l'Est de Porto-Vecchio en Corse.

Bâti sur un éperon rocheux, véritable vigie au-dessus du golfe de Porto-Vecchio, distant de 5 km, le castellu d'Araghju (ou Araggio) est l'un des plus représentatifs parmi les grands édifices torréens. Les civilisations de l’âge du Bronze apparaissent vers 3 000 avant JC. C’est à cette époque, plus précisément vers 2 500 avant JC, que va être construit le casteddu d’Araghju. Les bâtisseurs appartiennent très vraisemblablement au même groupe humain que les sardes qui ont bâti, à la même époque, les nuraghe. Les nuraghe sont des forteresses très imposantes encore très visibles dans le nord de la Sardaig

De la forteresse (castellu) qui, à 245 m d'altitude, dominait il y a trois millénaires le village torréen, subsiste une enceinte circulaire barrant l'éperon rocheux, en appareil cyclopéen, d'une hauteur moyenne de 4 m et d'une épaisseur de plus de 2m.

Une porte monumentale dont l'entablement subsiste s'ouvrant sur un couloir donne accès à l'intérieur des vestiges de l'édifice où se reconnaissent encore les ruines d'un monument peut-être à destination cultuelle. Dans l'épaisseur des murs de l'enceinte sont aménagés des chambres et un escalier qui conduit à un chemin de ronde offrant une vue étendue sur la plaine littorale et le golfe de Porto-Vecchio.

Les murs d’enceinte de cette forteresse sont conservés à certains endroits sur près de 4 m de haut et plus de 2 m de large. Fouillé à la fin des années 1960 par R. Grosjean, ce complexe militaire est édifié sur un piton rocheux. Il se compose d’une large enceinte, de 2 bastions encadrant l’entrée principale et d’une Torre partiellement conservée. L’entrée principale est prolongée par un couloir étroit d’une dizaine de mètres de long, qui débouche sur une petite pièce à l’intérieur de l’enceinte, probablement une salle de garde. Au milieu du couloir, une sorte de guérite en contrôlait l’accès. Au-dessus, un chemin de ronde permettait de faire le tour du rempart.

À l’opposé de l’entrée, une Torre s’élevait de plusieurs mètres au-dessus du chemin de ronde. À l’intérieur, se trouvent une pièce de 15 m2 et deux diverticules, qui devaient permettre de gagner les étages supérieurs, aujourd’hui disparus. Au centre de la forteresse, une cour intérieure avoisine 450 m2. Elle devait servir de refuge pour des populations et leurs cheptels en cas d’agressions. Des casemates, construites dans la muraille près de l’entrée du site, sont également visibles. Leurs fouilles ont livré des vestiges d’activités quotidiennes, des outils de meunerie, des foyers et des éléments de stockage de denrées, suggérant la présence régulière d’une garnison.

Pour atteindre le site, depuis l'entrée du hameau d'Araggio et son parking gratuit, obligatoire, mais très difficile à trouver, il faut suivre un sentier qui longe une auberge, et après le franchissement d'un petit ruisseau, s'élève pratiquement en ligne droite, régulièrement parmi les roches et la végétation.

http://ann.ledoux.free.fr/phpwebgallery/galleries/france/corse/neolit/castel0230.JPG

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard