FANDOM


Peter Klasen, né à Lübeck en 1935, est un peintre, photographe et sculpteur allemand travaillant sur le thème de l'industrie.

BiographieModifier

  • 1935 : Naissance à Lübeck le 18 août
  • 1955 : Apprentissage des techniques de lithographie et de l'aérographe. Entre à l'École des Beaux-Arts de Berlin. Celle-ci est alors l’école d’avant-garde et bénéficie de la présence de jeunes professeurs formés dans l’esprit du Bauhaus ou de l’expressionnisme allemand, tel Hann Trier, important peintre de l’école informelle. Il suit les cours de Willl Grohmann, Hans Richter et Karl Schmidt-Rottliff.
  • 1959 : Arrivée à Paris
  • 1960 : Installation dans son atelier rue de Clignancourt à Paris
  • Dès 1962, il fut l’un des fondateurs de La Nouvelle Figuration. Dans ce mouvement qui prit également le nom de Figuration narrative se retrouvaient notamment Valerio Adami, Erró, Jacques Monory, Bernard Rancillac et Hervé Télémaque.
  • 1977 : Rencontre Claudine d’Hellemmes
  • 1966 : Première exposion personnelle à Paris
  • 1981 : Séjour à New York
  • 1985 : Aménagement d'une usine désaffectée de Vincennes en habitation-atelier

Peter Klasen explore et réinterprète les signes de nos grandes cités. Profondément liée à l'environnement urbain, son œuvre reste plus que jamais à la charnière du sens, entre la peinture et la vie.

Klasen inquiète la perception du quotidien, identifie les contraires, rend manifeste les paradoxes de l’environnement technologique tout en permettant un vivre existentiel essentiel à chaque Être Humain.

CitationsModifier

" Klasen inquiète la perception du quotidien, identifie les contraires, rend manifeste les paradoxes de l’environnement technologique. Peut-être sommes-nous déjà passés sans nous en rendre compte, dans un univers-fiction où camions et wagons ne sont plus d’inoffensifs moyens de transport mais des lieux d’incarcération.

Un oxygénateur permet-il la réanimation ou bien prive-t-il l’oxygène ? Un fauteuil dentaire : instrument de soins ou chaise électrique ? Système hydraulique, camion ou goutte-à-goutte ? Tout cela simultanément. Indécidable. Vous pensiez que la terreur résidait dans l’usage monstrueux des instruments ?

Erreur : elle est déjà dans la forme, le médium lui-même, quel que soit son usage ou utilisation. Dans l’hyperfonctionnalité des objets, dans l’unidimensionnalité de sa fonction, dans le primat des teintes métallisées, un univers opérationnel, inéluctable, prend corps, sorte de spectre hyperréel, vidé de toute gratuité, de tout excès, au degré zéro de la vie, de ses formes multipolaires et de ses jeux chromatiques."
Gilles Lipovetsy (extrait de « Sans issue », 1978)

Expositions personnellesModifier

  • 1963 : Première manifestation à Paris chez Mathias Fels de la nouvelle tendance figurative qui tourne le dos à l'abstraction
  • 1964 : Galerie Friedrich, Munich, Allemagne.
  • 1966 : Galerie Mathias Fels, Paris, France ; Galerie Ad Libitum, Anvers, Belgique.
  • 1967 : Studio Bellini, Milan, Italie.
  • 1968 : Galerie Mathias Fels, Paris, France.
  • 1969 : New Smith Gallery, Bruxelles, Belgique.
  • 1970 : Studio Marconi, Milan, Italie ; Galerie Klang, Cologne, Allemagne.
  • 1971 : Peter Klasen, ensembles et accessoires, rétrospective, ARC, musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Paris, France.
  • 1972 : Galerie Mathias Fels, Paris, France ; Galerie Kerlikowsky und Kneiding, Munich, Allemagne ; Peter Klasen, rétrospective, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, Belgique.
  • 1973 : Studio Santandrea, Milan, Italie
  • 1974 : Galerie Vega, Liège, Belgique ; Peter Klasen: Ausschnitte aus der Wirklichkeit, rétrospective, Wilhelm Lehmbruck-Musem, Duisburg, Allemagne.
  • 1975 : Galerie Karl Flinker, Paris, France ; Jacques Damase Gallery, Bruxelles, Belgique.
  • 1976 : Galleria San Michele, Brescia, Italie ; Studio Santandrea, Milan, Italie.
  • 1977 : Galerie Protée, Toulouse, France ; Galerie Alexandre de la Salle, Saint-Paul de Vence, France ; Galerie Jacqueline Storme, Lille, France.
  • 1978 : Galerie Convergence, Nantes, France ; Musée de Peinture et de Sculpture, Grenoble, France.
  • 1979 : Overbeck-Gesellschaft, Lübeck, Allemagne. Hedendaagse Kunst, Utrecht, Allemagne; Neue Galerie-Sammlung Ludwig, Aix-la-Chapelle, Allemagne ;Peter Klasen, Keep out., rétrospectives, Galerie Poll, Berlin, Allemagne ; Galerie de Larcos, Paris.
  • 1980 : Peter Klasen, gouaches, dessins récents, galerie Jacqueline Storme, Lille, France ; Galleria San Michele, Brescia, Italie ; Espaces Clos, Galerie Adrien Maeght, Paris, France.
  • 1981 : Galerie Cupillard, Grenoble, France; Galerie Convergence, Nantes, France.
  • 1982 : Traces, Galerie Adrien Maeght, Paris, France ; Klasen, peintures récentes, Centre Culturel Le Parvis, Tarbes, France.
  • 1983 : Peter Klasen, peinture 1977-82, Galerie Maeght, Barcelone, Espagne ; Maison des Arts, Montbéliard, France ; Gestes et Effacements, Galerie Adrien Maeght, Fiac, Paris, France ; Peter Klasen, Neue Bilder, Galerie Poll, Berlin, Allemagne.
  • 1984 : KLASEN, rétrospective, Espace des Cordeliers, Châteauroux, France ; Maison de la Culture, Orléans, France ; ARCA, Marseille, France ; Centre d’action culturelle, Annecy, France ; Galerie Birgit Waller, Brême, Allemagne ; Rétrospective, Musée d’Art contemporain, Dunkerque, France ; Galerie Jacqueline Storme, Lille, France ; Galerie d’Art contemporain, Tours, France.
  • 1985 : Peter Klasen, œuvres 1980-85, Galerie Alexandre de la Salle, Saint-Paul-de-Vence, France ; Galerie Convergence, Nantes, France ; Galerie Le Miroir d’Encre, Bruxelles, Belgique ; Klasen, œuvres 1965-1985, Centre d’arts plastiques, Angoulême, France ; Galerie Palais Walderdorff, Trêves.
  • 1986 : Galerie BBL, Anvers, Belgique ; Galerie de Bellecour, Lyon, France ; Galerie Loft, Paris, France ; Galerie Alexandre de la Salle, Saint-Paul de Vence, France ; Klasen, œuvres sur carton et collages, Galerie Mathias Fels, Fiac, Paris, France ; Galerie GKM, Malmö, Suède ; Peter Klasen, Arbeiten aus 25 Jahren, Kunstamt Wedding, Berlin, Allemagne.
  • 1987 : Hôtel de Ville, Cholet, France ; Peter Klasen, œuvres de 1961 à 1987, PACA, Nouveau Théâtre, Angers, France ; Peter Klasen, rétrospective de l’œuvre peint 1960 à 1987, Présence Contemporaine, Cloître Saint-Louis, Aix-en-Provence, France ; Rétrospective, musée des Beaux-Arts, Carcassonne, France.

Expositions collectivesModifier

Voir aussiModifier

Site officiel de l'artiste

GalerieModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard