FANDOM


Pierre Ardouvin, né en 1955 à Crest (France), plasticien contemporain français.

Pierre Ardouvin vit et travaille à Montreuil.

Les installations de Pierre Ardouvin constituent depuis le début des années 1990 des mises en scène d'un bonheur stéréotypé, parfois nostalgique, que l'artiste perturbe à l'envie. Il provoque en effet des collisions en vue de fabriquer un monde bancal, entre nature et culture, harmonie et chaos, rêve et cauchemar, critique et cliché : autant d'entre-deux à l'humour grinçant, qui tiennent à distance notre humanité contemporaine et mettent à nu, de manière paradoxale, son artifice.

Dans les travaux de Pierre Ardouvin, le Chez-soi est souvent synonyme de chaleur, bien-être et d’identification. Mais il peut être vu aussi comme un enfermement mental, un espace aliénant. Ses œuvres sont à la fois tendres et âpres assez poétiques au premier abord, sourdement tragiques à trop s'y frotter : elles laissent rarement intact. Son œuvre est «à l'aune de notre société. qui fait toujours un pas en avant pour éviter le pire», explique cet artiste aussi doux que punk. «Je voudrais créer la vision d'un monde qui ne serait plus que synthétique, avec des matériaux durs, des sensations violentes... C'est un peu ma vision de l'univers, déshumanisé »

Ses couchers de soleil sont en néon ses ruisseaux en caoutchouc et ses jardins zen en plastique : un bric-à-brac de mélancolie, arrimé à des temps post-industriels. Je ne pars jamais d'idée, mais plutôt de la manipulation des matériaux, du souvenir de rêves et d'images, explique l'artiste. Tout ce que Je souhaite, c'est faire entrer le visiteur dans un univers

Ainsi dans une œuvre récente, présentée pour la première fois à Lille, L'Île (2007) il remet en cause le stéréotype de l’exotique : l’île déserte et son palmier, représenté à l’aide, de la banalité domestique : le porte-manteau. Il mélange l'idéal, et le standard. Il remet en question le désir d’évasion. Jouant sur les formes et sur les mots (« Lille, l’île »), Pierre Ardouvin propose une métaphore du dépaysement et une interrogation sur le spectaculaire.

Dans autre, un simple Bonhomme de neige (1997) en apparence débonnaire et rassurant, la figure n'est cependant pas anodine. En ces temps où les neiges de la planète fondent sous l'effet du réchauffement climatique, sa base molle symbolise la fin des utopies et la dégradation des images rassurantes issues de l'enfance.

En 2007, il est nommé pour le Prix Marcel-Duchamp

Principales expositions individuellesModifier

  • 1996 : L’Abondance, Zoo Galerie, Nantes, France. Pas de Panique, Angle, St Paul Trois Châteaux, France.
  • 1997 : Vitrine Éphémères, Entrée 9, Avignon, France.
  • 1998 : Apnée, Transpalette, Emmetrop, Bourges, France. Galerie Chez Valentin, Paris, France.
  • 1999 : Marcher sur L’eau, Zoo Galerie , Nantes, France. Holidays, Galerie Du Bellay, Mont St. Aignan
  • 2000 : Echo, Galerie de L’Oeil du Poisson, Québec, Canada. Sub, Galerie Chez Valentin, Paris
  • 2002 : Bravo !, Galerie chez Valentin, Paris, France. Sécurité, Le Hall, École des Beaux-Arts, Lyon
  • 2003 : Nasseville, Palais de Tokyo, Paris, France. ENFER (ouvert au public) Centre d’art du Creux de l’enfer, Thiers
  • 2004 : Tout l’univers, Le seuil, Paris, France. Holidays au Bal des nazes, Red District et Friche La Belle de Mai, Marseille
  • 2005 : On dirait le sud, Façade du Musée d’Art Moderne, Paris, France. La pêche à la truite, Cimaises et Portiques, Albi, France.
  • 2006 : Back in black, Museum 52, Londres, Angleterre. Art Statement,Art Basel 37, Bale, Suisse.
  • 2007 : Temps de chien, Galerie Chez Valentin, Paris, France. ; Lille 2007 artconnexion, Lille
  • 2008 : La Chose, LIA - Centre d'art Bastille, Grenoble
  • 2009 : La foule, FRAC Alsace, Sélestat
    • Marcel, Musée d’art moderne de la ville de Paris
  • 2010 : The Unnamable, Museum 52, Londres, Grande-Bretagne
  • 2011 : La Tempête et La Maison vide, Centre de Création Contemporaine, Tours
  • 2012 : Commande publique du tramway de Paris, Porte d’Aubervilliers, Paris
  • 2013 : Helpless, Centre régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, Sète
  • 2014 : Tu ne dis jamais rien, Grandes Galeries de l’École supérieure d’art et design, Rouen,
    • Purple rain, Nuit Blanche, Melbourne, Australie
  • 2015 : Wicked World, Galerie Praz-Delavallade, Paris
    • Retour dans la neige, Maison des arts, Malakoff
  • 2016 : Tout est affaire de décor au Musée d'art contemporain du Val-de-Marne

Principales expositions collectivesModifier

  • 1996 : Dessein de Dessins, Galerie des Ateliers et Galerie A. Vivas, Paris, France.
  • 1997 : Phantasia, Musée des Beaux-Arts, Odessa, Ukraine.; Réveillons-Nous, Galerie Chez Valentin, Paris, France.
  • 1998 : Gothic, , Château de Val Freneuse, France. Les saisons, Galerie Eric Dupont, Paris, France.
  • 1999 : Les Revues Parlées, Centre G. Pompidou, Paris, France. Plan d’Occupation des Sols, Neuf Villages, Neuf Artistes, Ateliers des Arques, Village du Lot, France. Constellations, Direction des Affaires Culturelles, Ville de Paris, France.
  • 2000 : Carnet d’Adresse, Visuel(s) Revue d’Art, Louviers, France.
  • 2001 : Friends, Galerie Chez Valentin, Paris, France. Art-Wall-Sticker, Espace Paul Ricard, Paris, France.
  • 2002 : Nos Troubles, CRAC, Sète, France. Voilà la France, CESAC, Turin, Italie.
  • 2003 : Mouvements de fonds, acquisition du Fnac 2002, Mac, Marseille, France.
  • 2004 : of the best, le Transpalette, Bourges, France. Boris Achour, Pierre Ardouvin, Etienne Bossut, Carlos Kusnir, Simon Moretti et Anthony Vest Galerie chez Valentin, Paris, France.
  • 2005 : Lieux communs, Instants Chavirés, 994m2, Montreuil, France. Affinités, Saline Royale, Arc et Senans, France. Mémoires vives, Plattform, Berlin, Allemagne. Du Bist Hier, Kunstraum Kreuzberg Bethanien, Berlin, Allemagne.
  • 2006 : Antidote, Galerie des Galeries, Galerie Lafayette, Paris, France. La position du tireur couché, Le plateau/FRAC Ile de France, Paris, France. Guet-appens, La Générale, Paris, France.
  • 2007 : Décentralisation, Espace MICA, Rennes, France. L’histoire d’une décénie qui n’est pas encore nommée, Biennale de Lyon 2007 Musée d’art contemporain, Lyon, France.
  • 2008 : Bucoliques Abbaye de Valasse, Gruchet-le-Valasse, France. I'll be your mirror Zoo Galerie, Nantes, France.
  • 2009 : Je reviendrais Parcours #3 Musée d'art contemporain du Val-de-Marne
  • 2010 : Nevermore 2010, Collection du Musée d’Art Contemporain du Val de Marne, Vitry-sur-Seine
  • 2011 : French Window: Looking at Contemporary Art throught the Marcel Duchamp prize, Mori Art Museum, Tokyo
  • 2013 : Retour du Monde, MAMCO, Genève, Suisse
  • 2014 : Le mur, de la collection Antoine de Galbert, La maison rouge, Paris
  • 2016 : Ornement, crime et délices, La Fabrique, Toulouse

GalerieModifier

ardouvinmv1.jpg
Tout est affaire de décor, Mac/Val 2016

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard