FANDOM


Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Sendai

Sendai (仙台) est une grande métropole japonaise, capitale de la préfecture de Miyagi, et plus grande ville du Tôhoku.

À 350 km de Tōkyō, au nord-est de l'île de Honshû, Sendai figure parmi les onze villes les plus importantes du Japon. Elle a le privilège d'être bordée de montagnes à l'ouest et de la côte du Pacifique à l'est.

HistoireModifier

Bien que la zone où est située Sendai soit habitée depuis 20 000 ans et qu'un poste fortifié contre les Ezo nommé 'Mori no Miyako (杜の都, « La Cité des arbres ») y ait été installé au VIIIe siècle, l'histoire de Sendai en tant que ville commence en 1601, quand le daimyo Masamune Date y installe sa capitale.

Pour Masamune Date, Sendai est un emplacement idéal, situé au centre de ses terres récemment acquises, sur une route majeure venant d'Edo, et proche de la mer. Ieyasu Tokugawa donne à Masamune Date la permission de construire un château à Aobayama après la bataille de Sekigahara. Masamune ordonne la construction du château de Sendai en décembre 1600, et la fondation de la ville de Sendai en 1601. Le plan hippodamien des rues de l'actuel centre-ville de Sendai provient de ses plans.

Sendai obtient le statut de ville le 1er avril 1889 après l'abolition du système des fiefs. À cette époque, la ville a une superficie de 17,45 km² et une population de 86 000 habitants. Cependant, la ville grandit au travers de sept annexions entre 1928 et 1988.

Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, Sendai garde son surnom de Cité des arbres, le fief de Sendai encourageant les résidents à planter des arbres dans leurs cours, ce qui a pour résultat que nombre de maison, temples et sanctuaires possèdent alors des « forêts ménagères » (屋敷林, yashikirin), utilisées pour les ressources en bois et autres matériaux quotidiens. Cependant, les raids aériens de la Seconde Guerre mondiale détruisent la majeure partie de la ville, verdure comprise, et plus encore est perdue durant la reconstruction après la guerre.

GéographieModifier

Sendai est située à 38°16'05" de latitude Nord et 140°52'11" de longitude Est. La ville recouvre 788,09 km², et s'étend de l'Océan Pacifique aux montagnes Ōu sanmyaku, qui constituent respectivement les frontières est et ouest de la préfecture de Miyagi. De ce fait, la géographie de la ville est assez diverse : l'est de Sendai est une zone de plaines, le centre de la ville est valloné, et la partie ouest est montagneuse. Le point le plus haut de la ville est le mont Funagata, qui culmine à 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La rivière Hirose-gawa, longue de 45 km, traverse Sendai.

La plupart des montagnes de Sendai sont des volcans endormis, bien plus anciens que les célèbres volcans Zao et Narugo des municipalités voisines. Cependant, on trouve de nombreuses sources chaudes, indiquant l'existence d'une activité hydrothermique.

En 2005, Sendai abrite une population estimée à 1 030 000 personnes, et à une densité de 1305 hab./km². La plupart des habitants vivent dans des zones urbaines proches des gares ou des stations de métro. Sendai compte environ 10 000 habitants non japonais. L'âge moyen à Sendai est de 38,4 ans, ce qui en fait l'une des grandes villes les plus jeunes du Japon.

En matière économique, 50 000 entreprises emploient environ 500 000 personnes, dans des secteurs variés : constructions électriques, textile, caoutchouc, artisanat (soie, laque, céramique), etc. Sendai abrite également un technopôle de recherche (médecine, ingénierie, technologie de pointe), une quinzaine d'universités, dont l'université du Tōhoku, et un orchestre philharmonique.

Jumelages : Rennes (France)

Lieux remarquablesModifier

  • Le Mausolée Zuihoden (瑞鳳殿)
    Lorsque Date Masamune, connu comme le «le dragon borgne» (独眼竜) et fondateur du domaine de Sendai, meurt en 1636, il laisse des instructions pour un mausolée. Le Zuihôden est construit l'année suivante. Un certain nombre des daimyo Date et d'autres membres du clan Date y sont enterrés. La plupart des bâtiments sont détruits par les bombardements et les incendies qui s'ensuivent en 1945 puis reconstruits dans leur style original Momoyama. Désigné trésor national en 1931,le bâtiment principal est reconstruit en 1979 et restauré en 2001 afin de ressembler davantage au mausolée d'origine.
    Bâtiments annexes : Le Kansenden (感仙殿) construit pour Date Tadamune (1599-1658), deuxième daimyô du domaine de Sendai. Désigné trésor national en 1931, il est détruit en 1945 et reconstruit en 1985. Le Zennô-den (善応殿) est construit pour Date Tsunamune (1640-1711), troisième daimyô du domaine de Sendai. Détruit en 1945, il est reconstruit en 1985 et restauré en 2007. Un certain nombre d'enfants des seigneurs Date sont enterrés dans le Okosamagobyô (御子様御廟).
  • Le temple Ôsakihachiman – Jinjya, ce temple fut fondé en 1607 pour veiller le territoire de Sendai. Le palais du temple richement coloré de décorations de ferrures gravées est classé comme trésor national.
  • Musée de la ville de Sendai : Le musée expose divers objets liés à Masamune Date, au clan Date et à l'histoire de Sendai en général.
  • La médiathèque de Sendai de l'architecte Toyo Ito
  • Le Rinno-ji (輪王寺), temple situé au nord du centre, sur une colline. Temple historique, connu pour son jardin traditionnel.
  • Le château de Sendai (仙台城, Sendai-jō), aussi connu sous le nom de château d'Aoba (青葉城, Aoba-jō),construit en 1601 par le clan Date au sommet du mont Aoba, il commandait une position stratégique imprenable dominant la ville de Sendai. Comme c'était l'un des sièges de la faction rebelle de l'Ōuetsu Reppan Dōmei pendant la guerre de Boshin quand Yoshikuni Date était seigneur de Sendai, il fut partiellement démantelé par le gouvernement dans les années 1870. Nombre des bâtiments restant encore debout furent endommagés par le bombardement de Sendai durant la Seconde Guerre mondiale mais des parties du château furent cependant épargnées. Les fondations en pierre, quelques murs et structures en bois ont été reconstruits. Le château abrite également un sanctuaire Gokoku (護国神社, Gokoku-jinja) et une grande statue équestre de Date Masamune.
  • Le Parc de Nakada, près de Sendai, du à l'artiste contemporain Satoru Sato

GalerieModifier

sendai1308.JPG
Le Mausolée Zuihoden
rinnoji99.jpg
Le temple Rinno-ji

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard