FANDOM


Shigeko Hirakawa (滋子平川)est une artiste plasticienne japonaise née à Kurume (Fukuoka, Japon) en 1953 et arrivée en France en 1983.

Biographie Modifier

Shigeko Hirakawa expose depuis 1980, travaille dans un atelier du ministère de la Culture à Châtenay-Malabry .

Peintre à l’origine, son travail a radicalement changé depuis son arrivée en France en 1983. Intéressée à la relation entre l’humain et la nature qu’elle a découverte en France, elle déploie des installations en plein air. Peu à peu les éléments cruciaux de la planète, comme l’eau, l’air, l’énergie solaire, les plantes, etc. ont pris une place prépondérante dans ses recherches artistiques.

Lorsque dans le sud de la France de violents orages ont détruit à plusieurs reprises, non seulement son installation en cours de réalisation, mais aussi des routes goudronnées, elle a commencé à réfléchir aux déchainements de plus en plus fréquents de la nature. Après les tempêtes de 1999 et la canicule de 2003 en France, elle s’est mise à créer des œuvres dont le concept est très fortement lié à nos préoccupations environnementales.

Par exemple, « Air en péril » est un projet artistique inspiré par le rapport de l’Union européenne sur les forêts européennes endommagées par la pollution atmosphérique. Il est constitué de trois éléments majeurs : Arbre à photosynthèse, Roue aérienne et Molécule d’Oxygène. "Arbre à photosynthèse" (œuvre réalisée en France et aux USA en 2006 et 2007) possède plus de mille disques dotés d’un pigment photochromique réactivé par des rayons solaires et qui changent de couleur, du blanc lacté (la nuit) au violet intense (le jour). Ces changements continuels de couleur (selon la luminosité ambiante) permettent de visualiser la photosynthèse des plantes qui absorbent le CO² (gaz à effet de serre) pour produire notre oxygène.

Ses installations apportent aussi un aspect poétique à la question cruciale de l’environnement. Ainsi, son œuvre Toboggan des Dieux (2006, longueur totale 66 mètres, hauteur 30 mètres) fait-elle référence à la solution de la mythologie japonaise pour faire descendre les dieux sur terre et rassurer les humains confrontés à la sauvagerie de la nature. Ironiquement cette sauvagerie est aujourd'hui déclenchée par les humains eux-mêmes et leurs sociétés centrées sur le profit.

Dans son travail récent, Shigeko Hirakawa centre son travail sur le thème de l'eau, élément clef de la vie et de la nature, comme elle l'explique elle-même : «L'eau est à la fois destructrice et indispensable à la vie. L'aspect qui m'intéresse de ce sujet, c'est le caractère alchimique de l'eau et la façon dont l'être humain s'approprie cet élément de la nature. J'ai découvert que l'eau devenait une composante de mon travail en 1992 lors de la réalisation en plein air de mon oeuvre "Spinning Ellipses". Pour cette oeuvre, j'ai découpé du gazon dans le sol, et je l'ai suspendu entre des arbres.»

Pierre Restany a écrit à son sujet : «Au risque d'effaroucher sa modestie, je nourris pour Shigeko Hirakawa des ambitions très larges : à la frontière entre le matérialisme moderniste du land art et du minimalisme « néo-Zen » du Mono-ha, l'artiste doit s'affirmer à la place authentiquement originale qui est la sienne.»

Biographie Modifier

  • 1971-1975. Diplômée de Tokyo Joshi Daigaku - Université de Tokyo Joshi (lettres et histoire du Japon, Tokyo)
  • 1976-1980. Diplômée de Tokyo Geijutsu Daigaku - Université nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo (peinture à l'huile)
  • 1983-1986. Étudiante à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, atelier d'Olivier Debré) (1983-1986. Boursière du gouvernement français)

Réalisation publiques (Arts publics et arts dans les lieux publics)Modifier

  • 1992 : "Flotte Ile" : Commande publique, 1% Artistique du Conseil Régional d'Île-de-France
  • 1997 : "Arbre généalogique/Mort", "Transmutation/Vie" : réalisation avec le concours de la Ville de Mont-de-Marsan dans le cadre de la Triennale Mont-de-Marsan sculptures
  • 1998 : Mairie de Choisy-Le-Roi. Exposition organisée par le Service Municipal des Arts Plastiques de la Ville de Choisy-le-Roi (Fr.)
  • 1999 : "Cinq sphères rouges" : collection du Département des Sciences Mathématiques de l'Université de Tokyo (Komaba, Tokyo, Japon)
  • 2001 : "Ellipse Rouge" : achat de l'œuvre par l'université internationale de Josai (Chiba, Japon)
  • 2003 : "Air Branché & Eau Domestiquée 2003" : installation éphémère commandée par le Conseil Général de l'Hérault (Montepellier, France)
  • 2006  : "Arbres ailés" : réalisation avec le concours de la Province de Liège, Belgique dans le cadre de l'exposition "Espaces Poétiques" (Château de Jehay, Liège, Belgique)
  • 2006  : "Toboggan des Dieux" : réalisation avec le concours de Tecomah dans le cadre de La biennale d'art contemporain "Les Environnementales, avec et dans la nature"
  • 2007 : "Arbre à photosynthèse" : JAMAICA FLUX, exposition organisée par Jamaica Center for Arts & Learning à New York, États-Unis
  • 2009 : Arbre à photosynthèse, The National Art Center Tokyo
  • 2010 : Rouen impressionnée, Rouen
    Appel d'air, Rouen
    Arc-en-ciel de l'humanité Maison des Arts, Antony
  • 2011 : Changement de Monde Biennale internationale d'art contemporain de Melle

Expositions personnelles récentes Modifier

  • 2001 : Maison des Arts de Malakoff "Eau Suivie", catalogue: eau suivie (Malakoff, Fr.)
  • 2001 : Mairie de Choisy-le-Roi "Sculptures et Peintures", catalogue: œuvres sélectionnées 1993-1998
  • 2003  : Parc du Château d'O "Air Branché & Eau Domestiquée 2003"
  • 2005 : Musée de la mine du Nord/Pas-de-Calais "Air, Poumon" (Lewarde, France)
  • 2005 : Galerie Parisud "Air et Eau / Eau-ciel 2005" (Cachan, France)
  • 2006 : Parc de l'Hôtel de Ville d'Argenteuil "Arbre à photosynthèse", réalisation avec le concours de la Ville d'Argenteuil ; catalogue: Arbre à photosynthèse
  • 2007 : Musée de la mine du Nord/Pas de Calais "Arbre à photosynthèse" (Lewarde, France)
  • 2008 : Photos de l'Amérique, Médiathèque de Choisy-le-Roi

GalerieModifier

Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard