FANDOM


Shiro Kuramata (倉俣 史朗, Kuramata Shirō) designer japonais, né le 29 novembre 1934 à Tôkyô et décédé le 1er février 1991.

Shiro Kuramata suit des études d'architecture à Tōkyō puis de design à l'École de design Kuwazawa. En 1965, Kuramata fonde son propre atelier de design, le Kuramata design Office. Au cours des années 1970 et 1980, Kuromata travaille comme architecte d'intérieur et designer de mobilier.

Proche d'Ettore Sottsass, Shiro Kuramata participe au Groupe de Memphis pour lequel il dessine quelques meubles. Il crée également des boutiques pour Issey Miyake à Paris, Tōkyō et New York. En 1988, Kuramata s'installe à Paris où il fonde son atelier de design.

Il est fait chevalier des Arts et des Lettres en 1990. Reconnu comme un des grands designers du XXe siècle, ses créations font désormais partie des collections des grands musées (MoMA, Musée des Arts décoratifs, etc.)

Le style de Shiro Kuramata est fait d'humour et de poésie alliés à une recherche de légèreté et de minimalisme. Son travail sur la transparence et la lumière en fait un précurseur: en 1969 il dessine une table lumineuse en acrylique, en 1976 il crée Glass Chair, une chaise entièrement en verre.

En 1988 il dessine le fauteuil Miss Blanche essentiellement en matière plastique transparente incluant des pétales de rose. Le fauteuil How High the Moon (1986) fabriqué en résille métallique, participe de la même recherche de transparence et d'immatérialité.

Le travail de Kuramata est également fortement influencé par des artistes contemporains abstraits comme Piet Mondrian (fauteuil Glass Chair) ou Donald Judd (fauteuil Sedia Seduta).

La production de Shiro Kuramata est essentiellement constituée de séries limitées et rares, quelques exemples :

  • Revolving Cabinet (1970)
  • Commodes Side 1 / Side 2 (1970), Cappellini
  • Fauteuil Glass Chair (1976)
  • Table Twilight Time (1985), XO
  • Fauteuil How High the Moon (1986), Vitra
  • Fauteuil Miss Blanche (1988)

Du fait de leur rareté, les créations de Kuramata atteignent des prix élevés dans les ventes aux enchères : ainsi un fauteuil Miss Blanche s'est vendu 46 000 £ en 1997 et un tabouret en acrylique Feather stool 40 000 $ en 2005.

Principales expositions

  • 1996 - 1999  : Shiro Kuramata 1934-1991. Traveling exhibition: Hara Museum of Contemporary Art, Tokyo, Japon
  • 1997 : Centro Cultural, Mexico City, Mexico
  • 1997 : Museum of Modern Art, San Francisco, California
  • 1998 : Grey Art Gallery, New York University, New York
  • 1998 : Musée des Arts Decoratifs, Montreal, Canada
  • 1999 : Musée des Arts Decoratifs, Paris, France
  • 1999 : Österreichisches Museum fur Angewandte Kunst, Vienne, Autriche
  • 1999 : National Museum of Modern Art, Kyoto, Japon
  • 2003 : Moins et Plus. Musée d’art Moderne de Saint-Etienne Métropole, France

Voir aussi

Fichier:Kuramata2.jpg

Fauteuil How High the Moon (1986), Vitra

Avec « How High The Moon », Kuramata est parvenu à réduire la forme à un strict minimum. Le nom est tiré d’un morceau de Duke Ellington.
Le dossier, les accoudoirs et l’assise sont réduits à des formes cubiques élémentaires façonnées en métal déployé. La surface brillante dématérialisée rappelle la lueur pâle de la lune.

388px

Fauteuil et Revolving Cabinet (1970)
Meuble à 20 tiroirs en plastique acrylique rouge poli, pivotants sur une barre verticale en métal.


Fichier:Kuramata1.jpg

Commode Side 1 (1970), Cappellini


Fichier:Kuramata3.jpg

Fauteuil Miss Blanche (1988)
Fauteuil en matière plastique transparente incluant des pétales de rose, inspiré du chemisier orné de roses rouges de Vivien Leigh dans un Un tramway nommé Désir.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard