FANDOM


Le Taoïsme constitue un système de pensée religieuse et philosophique, un syncrétisme complexe qui s'est développé en Chine à partir du VIe siècle av. J.-C. Né parallèlement au confucianisme mais en rupture avec lui, le taoïsme est devenu, avec le bouddhisme, l'une des deux grandes religions chinoises.

On peut dire que le taoïsme est la religion de la «Chine profonde», car il fait appel à des croyances d'une tradition fort ancienne touchant les couches les plus populaires de la société. Face au confucianisme, philosophie humaniste officielle insérant l'homme dans un univers avant tout moral et social, le taoïsme, lui, se montre davantage préoccupé de l'individu, de sa conscience et de sa vie spirituelle, voire spéculative, dans sa recherche d'une harmonie avec la nature et l'univers.

Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Dao De Jing (tao te king) de Laozi (Lao-tseu), et s’exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l’Extrême-Orient. Il apporte entre autres :

  • une mystique quiétiste, reprise par le bouddhisme Chan (ancêtre du zen japonais) ;
  • une éthique libertaire qui inspira notamment la littérature ;
  • un sens des équilibres yin yang poursuivi par la médecine chinoise et le développement personnel ;
  • un naturalisme visible dans la calligraphie et l’art.

PanthéonModifier

Certaines divinités reflétent les spéculations métaphysiques ou cosmogoniques d'écoles particulières. Le taoïsme n'étant pas un système unifié, elles n'ont pas toujours une large diffusion dans l'ensemble de la religion chinoise. Même adoptées par un grand nombre de gens, elles peuvent être interprétées différemment par le fidèle ordinaire et les disciples de l'école. Ainsi, si tous connaissent l'Empereur de jade, la plupart le révère comme une forme d'un dieu plus ancien, le Dieu du ciel ; peu sont au courant de sa place exacte et de sa signification mystique dans un panthéon taoiste.

Exemples: les Trois Purs, l'Empereur de jade, les Quatre Majestés, les Trois Gouverneurs

Divinités de l'antiquitéModifier

Les écoles taoïstes ont intégré dans leurs panthéons des personnages de la mythologie chinoise, certains d'origine centre-asiatique ou indo-européenne, dont le culte était exotique, marginal, ou abandonné depuis longtemps. Pangu, Xiwangmu, Huang Di et d'autres ont ainsi retrouvé une place dans la religion de l'époque impériale par le biais d'écoles taoïstes.

Exemples: l'Empereur Jaune, Xiwangmu, Yandi, Shennong, Nüwa, Fuxi, Pangu, Zhurong, Chang'e

Divinités stellaires, guérisseuses et de la natureModifier

Les connaissances astrologiques, médicales, ou concernant le fengshui se transmettaient essentiellement dans le cadre de groupes maître-disciples. Les dieux des constellations, des montagnes et des mers, et les divinités guérisseuses sont donc presque toujours liées à des écoles taoïstes.

Exemples: Wenchangdijun, Zhenwudadi, Baoshengdadi, Bei Di

Immortels et maîtres divinisésModifier

Un culte est rendu à certains maîtres, fondateurs mythiques comme Laozi, ou personnages dont l'existence est attestée comme Zhang Daoling.

Exemples: Laozi, les Huit immortels

Divinités non exclusivement taoïstesModifier

Les écoles taoïstes fournissent à l'ensemble de la religion chinoise ses spécialistes en matière de rituels, les "maîtres" daoshi. Les grandes divinités populaires qui ne sont pas exclusivement bouddhistes sont donc intégrées dans leurs panthéons, où elles peuvent faire l'objet d'une interprétation spécifique à l'école. Il est naturel pour les dieux les plus populaires d'avoir plusieurs interprétations.

Une déesse comme Mazu, par exemple, est présentée comme taoïste par les écoles de ce courant qui prétendent qu'elle a accédé à l'état de divinité après plusieurs années d'étude du Tao, mais également adoptée par le bouddhisme populaire, pour qui elle aurait étudié les sutras et serait même une réincarnation du bodhisattva Avalokiteshvara. Celui-ci est d'ailleurs, sous sa forme de Guan Yin, adopté par des écoles taoïstes, tout comme Yanluowang, pourtant lui aussi d'origine bouddhiste.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard