FANDOM


Yayoi Kusama (se prononce K'sama) (japonais:草間彌生 ou 草間弥生); artiste contemporaine japonaise, née en 1928 à Matsumoto, préfecture de Nagano.

Kusama est une des plus grandes artistes contemporaines au Japon. En 1957, elle entame un long séjour aux États-Unis. Elle s’installe à New York en 1958 où elle fréquente Donald Judd et Franck Stella. L’artiste, rapidement assimilée à l’avant-garde new-yorkaise, apparaît comme l’un des précurseurs du pop’art et de l’art environnemental.

Elle rejoint en Europe à la fin des années 60, le groupe Zero de Piero Manzoni et d’Yves Klein et expose dans les musées et galeries des Pays-Bas et d’Italie.

Le travail de Kusama, qu’elle qualifie d’obsessionnel, est fondé sur la répétition et la multiplication de signes. 1960 voit le lancement de son Manifeste de l’oblitération : « Ma vie est un pois perdu parmi des millions d’autres pois... ». Enfant, Kusama avait eu la vision hallucinatoire d’un motif en forme de pois décorant une nappe familiale se répéter dans la pièce. Dès lors, son univers en sera peuplé et ses installations habitées d’une multitude de pois colorés mais aussi de miroirs ou de formes phalliques répétées à l’infini.

Après les corps peints viendront les vêtements puis des espaces entiers seront couverts de points, du ciel au plafond. Mais elle ne crée pas mécaniquement. Elle invente à chaque fois une manière d'agencer ces points dans l'espace, variant les couleurs, les tailles, les atmosphères, les matériaux, les éclairages.

Elle même intervient souvent comme élément interne de ses propres installations. En 1965 Kusama réalise ses premiers happenings à New York, allant jusqu’à mettre en scène en 1969, lors d’un bref séjour au Japon, une mémorable performance regroupant des intervenants totalement nus devant le Palais Impérial !

Surtout connue pour ses sculptures et peintures, Kusama a aussi abordé la mode, la réalisation de films et a également publié des romans. En 1973 elle revient à Tokyo. Elle intégre, outre ses pois rouges, des formes reptilo-phalliques dans ses productions. Elle a acquis la célébrité par des installations avec miroirs, ballons rouges, jouets, au milieu desquels elle se mettait en scène.

De santé mentale fragile, elle vit volontairement dans un établissement de soins psychiatriques de Tokyo depuis 1977, cet établissement est réputé pour ses pratiques encourageant l'expression artistique comme thérapie.

La force de Yayoi Kusama est de ne se cantonner à rien, de faire appel à des techniques variées pour exprimer ses questions et ses obsessions. Ses créations frappent le regard par leur efficacité, tout en distillant des émotions et des interrogations qui nous renvoient à notre inconscient, notre éducation, notre culture. Outre les thèmes de la drogue et de l'amour libre, ses expérimentations l'amènent à interroger l'univers féminin ; elle crée des installations où des planches à repasser, des poêles à frire sont couvertes de... phallus. C’est une artiste inclassable bénéficiant dans son pays d’un grand respect et exerçant une influence considérable sur la jeune génération qui lui rend régulièrement hommage.

Elle a reçu de nombreuses distinctions au Japon et à l'étranger :

  • 2003 : elle est décorée par l'Etat français de l'Ordre des Arts et des Lettres
  • 2006 : elle reçoit le Prix de l'Empereur,le Praemium Imperial catégorie peinture, délivré par The Japan Art Association.

Principales expositions:Modifier

  • 1987 : première exposition personnelle au Japon au Kitakyushu Municipal Museum of Art
  • 1993 : Biennale de Venise, elle fut la représentante du Japon
  • 1998 : Love Forever: Yayoi Kusama 1958-1968 au Los Angeles County Museum of Art et au MoMA de New York
  • 1999 : New York/Tokyo au Museum d'Art Contemporain de Tokyo
  • 2000 : la Serpentine Gallery de Londres lui consacre une exposition majeure
  • 2002 : The Place for My Soul au Matsumoto City Museum of Art, préfecture de Nagano
  • 2003 : Biennale d'art contemporain de Lyon 2003
  • 2004 : Kusamatrix exposition personnelle au Mori Art Museum, Tokyo
  • 2008 : Dot Obsession Grande halle de la Villette, Paris

Voir aussiModifier

GalerieModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard